Qui pleure les morts de Conakry ?

Qui pleure les morts de Conakry   , qui pense à cette Guinée maudite ?

Apparemment pas grand monde, si je compare cela à la mobilisation mondiale lors des événements de la vague verte en Iran récemment. Naturellement l’édito du Monde Guinée maudite ? -ou l’analyse écœurée de Tierno Monénembo « La Guinée, cinquante ans d’indépendance et d’enfer » dans le Monde. Mais à part cela ? A part cela , l’opinion mondiale a depuis longtemps enterré la Guinée, comme une grande  partie de l’Afrique noire.

« Pourquoi l’Afrique meurt …

C’est désormais la seule question qui reste, l’unique qui importe, vitale pour les Africains, fondamentale pour les autres, du moins ceux  qui cherchent encore et toujours à comprendre ce continent, « Ubuland » sans frontières, terres   de massacres et de famines, mouroir des  espoirs  (Smith 2003)»

Ainsi commence l’introduction au livre « Nécrologie – pourquoi l’Afrique meurt » de Stephen Smith . Le livre date de 2003,  et depuis, j‘ ai  l’impression que les choses ont plutôt empiré. Quand j’ai des cours à donner sur l’Afrique noire , il m’est de plus en plus difficile de donner des exemples positifs pour le développement en Afrique noire, je cite donc le Sénégal, le Mali, le Botswana, pour le Benin j’hésite et pour le reste, je préfère ne rien dire. Non, depuis la sortie du livre de Smith les choses en Afrique noire  ont plutôt empiré, en plus l’influence chinoise devient de plus en plus pesante. Mais même cela, à part quelques spécialistes, n’intéresse guère grand ‘monde.  Est-ce que le livre «  la Chinafrique »( Michel & Beuret 2008) a vraiment entamé une discussion approfondie sur le sujet ?

« « Ubuland » sans frontières, terres   de massacres et de famines, mouroir de espoirs (Smith 2003)» cette phrase est encore pleine  d’actualité, vu les évènements à Conakry, vu les évènements quelque part dans la région des grand lacs dont personne ne parle. Dans ce contexte j’aimerais signaler la sortie du livre « Afrika wird armregiert » – livre de Volker Seitz , – ex- ambassadeur allemand au Cameroun – un livre qui mériterait d’être traduit en français – car se penchant beaucoup sur l’Afrique francophone – livre qui  ne se situe pas si loin de l’analyse de Smith datant de 2003.

En ce qui concerne les morts de Conakry , – il me reste pas grand-chose à dire – espérons  que le cri d’angoisse de Tierno Monéne soit réellement entendu et trouve son écho !

Malheureusement je ne me faits plus d’illusions.

Ce qui m’intéresserait beaucoup c’est l’avis de Stephen Smith,  qui en ce moment est visiting Professor  à la Duke University (Durham, North Carolina). Depuis qu’il a abandonné le Monde, on n’entend plus grand-chose de sa part. Personnellement, je le considère comme un  des rares spécialistes internationaux de l’Afrique francophone.  Est-ce que depuis « l’Afrique meurt » en 2003 les choses ont plutôt empiré comme je le pense (et je le transmets dans mes cours) – ou est ce que il y a quelque part une lueur d’espoir lointaine à découvrir ?

Sources & livres citées :

Michel, S., Beuret, M. (2008) : La Chinafrique : Pékin à la conquête du continent noir. Paris,  (Grasset), ISBN 978-2-246-73621-9

Seitz, V. : Afrika wird armregiert – oder Wie man Afrika wirklich helfen kann.  Mit einem Vorwort von Rupert Neudeck.  München, (DTV Premium), ISBN 978-3-423-24735-1.

Smith, S. (2003): Négrologie – pourqoui l‘ Afrique meurt.  Paris, (Calmann-lévy), ISBN 2-70721-3334-7

Christophe Neff, Grünstadt le 3.10.2009

P.S. (5.10.2009 21 :05) : Des compléments d‘ info sur les massacres du 28.9.2009 à Conakry se trouvent  ici sur le blog Veilleur de Jour, le blog de Eric Azan.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google Foto

Du kommentierst mit Deinem Google-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s