Blognotice 29.09.2012: Peer Steinbrück – candidat de la SPD à la chancellerie

Peer Steinbrück est le candidat de la SPD à la chancellerie. La fameuse troïka (Peer Steinbrück, Sigmar Gabriel, Frank-Walter Steinmeier), a enfin fait ses choix, – et hier vendredi 28.09.2012 Sigmar Gabriel a informé le public et les medias. L’ancien ministre des finances de la grande coalition d’Angela Merkel, Peer Steinbrück sera le Kanzlerkandidat de la SPD, et affrontera donc la chancelière Angela Merkel dans les prochaines élections fédérales en Allemagne en Septembre 2013. Etant membre du SPD j’aurais personnellement préféré  voir un vote des militants du SPD choisir le « Kanzlerkandidat » –  comme l’avait préconisé  entre autres Franz Walter dans un commentaire publié dans le Spiegel intitulé « Dann wagt doch mehr mehr Demokratie » en référence à la fameuse phrase de Willy Brandt « Mehr Demokratie wagen ». Les verts allemands vont faire choisir leur tête de liste pour la Bundestagswahl 2013 par un vote des militants, – et le P.S. français il faut peut-être le rappeler avait aussi fait le choix de faire décider ses militants – et le vote et la mobilisation des militants pendant cette période préélectorale pour François Hollande  était peut-être aussi une des clefs pour sa réussite aux élections présidentielles en France. Mais la troïka de la SPD a donc fait ses choix sans consultation des membres de la SPD. Des trois candidats potentiels  Sigmar Gabriel, Frank Walter Steinmaier,  Peer Steinbrück celui-ci est sûrement le candidat qui pourra espérer  capter le maximum de voix pour la SPD. Ce qu’il perd sur sa gauche, il pourra largement le rattraper au centre,  ce qui me parait décisif car jusqu’à présent les élections fédérales en Allemagne se sont gagnées avec les voix du centre, pour ainsi dire du « Mittelstand/de la Mittelschicht ».  Les chances de battre Angela Merkel semblent être minimes, les medias allemands nous annoncent une grande coalition CDU/SPD avec une chancelière Angela Merkel. Mais les Bundestagswahlen sont encore loin, et durant une année, beaucoup de  choses peuvent encore changer la donne. En plus avec Peer Steinbrück la SPD peut s’ouvrir des choix stratégiques au-delà d’une coalition rouge/vert ou une grande coalition avec la CDU ; je pense à une coalition sociale-libérale  avec la FDP ou même une Ampel (Coalition en feu tricolore). De plus, avec son fameux « Bankenpapier »  – un papier de discussion sur les possibilités de limiter le pouvoir «  du Monde de la finance et des banques » – un papier qui est resté inaperçu en France – qui est largement discuté en Allemagne il a attiré l’attention. Avec «Vertrauen zurückgewinnen: Ein neuer Anlauf zur Bändigung der Finanzmärkte“ Peer Steinbrück a réussi à très bien se placer dans l’arène politique allemande. Les chances de battre Angela Merkel sont, si on en croit les Augures de la presse allemande, minimes  pour Peer Steinbrück, mais personnellement je crois  que Peer Steinbrück pourra redresser la SPD de la dure défaite des dernières Bundestagswahlen,  et peut être au-delà ouvrir de nouveaux  choix stratégiques pour reconquérir le « Bundeskanzleramt ».

Au-delà de la Bundespolitik, – ce vendredi 28.09.2012 fut aussi une journée décisive pour la SPD au niveau régional  allemand (Länderebene) – Kurt Beck annonça qu’il se retirait de la politique – la nouvelle ministre – présidente désigne de la Rhénanie-Palatinat est Malu Dreyer (voici un portait politique du SPON (en allemand) sur Malu Dreyer «Beck-Nachfolgerin Dreyer Die Überraschungskandidatin ») et  Roger Lewentz est le chef de file désigné de la SPD de la Rhénanie-Palatinat.

Qui qu’il arrive – le vendredi 28.09.2012 fut une journée décisive pour la Social-démocratie allemande !

Sources :

Dausend, Peter; Hildebrandt, Tina; Niejahr, Elisabeth (2012): Bis alles platzt. Die Kanzlerin glaubt nicht mehr an Schwarz-Gelb, die SPD ahnt, dass sie nicht den Kanzler stellen wird, und die Grünen wollen auch ohne die Roten an die Macht. Warum sagt das niemand den Wählern. In: Die Zeit, 27. September 2012, Nr. 40, p. 2-3.

Lemaître, Frédéric (2012): M.Steinbrück, l’ancien grand argentier, choisi par le SPD pour défier Mme Merkel.A un an des élections législatives, les sociaux-démocrates se donnent un chef de file réputé centriste In : Le Monde, Dimanche30 septembre- Lundi 1er octobre 2012, p.6. (Version électronique chargeable pour les abonnées le Monde.fr)

Steinbrück, Peer (2012): Vertrauen zurückgewinnen: Ein neuer Anlauf zur Bändigung der Finanzmärkte. Berlin 25. September 2012. Download ici.

Christophe Neff, le 29.09.2012

4 Kommentare zu „Blognotice 29.09.2012: Peer Steinbrück – candidat de la SPD à la chancellerie

  1. ce sont les sympatisants du PS et pas seulement les militants qui ont pu voter lors de la primaire; en 1995, c’était les adhérents du PS qui avaient pu voter pour désigner leur candidat à la présidentielle; comme l’UMP cette année: seuls les adhérents pourront voter pour le choix du président du parti. Je ne doute pas que l’UMP élargira son corps électoral pour 2017…
    svp: pouvez traduire en français vos citations en allemand: exemple: la citation de WIlly Brandt?

    Liken

  2. Peer Steinbrück, un fils dune famille de Grands-Bourgeois de Hambourg et Berlin, des professeurs d’université, des magistrats (je cite de mémoire), des banquiers dont un des fondateurs de la Deutsche Bank. Un homme de la gauche-caviar*, ce qui le rapproche des socialistes Français nés avec une cuillère en argent dans la bouche, dont le premier fut Léon Blum. Un homme d’une étonnante intelligence qui possède l’art de la rhétorique. Il est né en 1947. J’ai bien aimé quand on lui demandait s’il ne sentait pas un peu vieux, sa réponse (je cite de mémoire): „Regardez moi, ai-je l’air fatigué ?“
    Fera-t-il mieux que Madame Angela Merkel ?
    François Hollande avait lui aussi fait la promesse électorale de faire mieux ou à l’envers de Nicolas Sarkozy.
    Le Président Hollande fait ce qu’il a à faire, je n’avais pas voté pour lui, mais il est toujours mieux d’accepter le choix de la majorité des électeurs qui ne gagne que par une différence toute petite de quelques points.
    Vu de la Suisse où je vis, la partie de „bank bashing“ n’est pas terminée et le secret bancaire aboli générera des emplois en plus à HK et Singapore.
    PS: Madame Angela Merkel est un roc, cela ne va pas être facile de la faire partir.

    Liken

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google Foto

Du kommentierst mit Deinem Google-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s