Blognotice 25.11.2012: la 47ème semaine – une semaine des petits et grands conflits géopolitiques

Pendant que le Monde médiatique se penchait une fois de plus sur le drame de Gaza, – Monsieur Morsi arrivait à se faire une certaine renommée internationale en méditant un cessez le feu entre le Hamas et Israël. Mais en même temps il s’octroyait des pleins pouvoirs quasiment pharaoniques. L’Egypte semble de plus en plus  se transformer en Etat autoritaire version frères musulmans. En Tunisie Ennahda essaye de plus en plus de verrouiller le droit d’expression, mais jusqu’à présent on semble encore être loin des dérives autoritaires du régime de Monsieur Morsi. Pendant le drame de Gaza la guerre civile en Syrie poursuivait son chemin sanglant. Combien de morts, de disparus en Syrie – pendant les jours dramatiques à Gaza. Pendant que le monde médiatique penchait ses yeux sur Gaza,  le régime syrien, les bouchers de Damas continuaient sans états d’âme leur travail sanglant.  Mais c’est au cœur de l’Afrique, très très loin de toute attention médiatique, aux confins de la région des grand lacs qu’un véritable drame eut lieu – le M23 (Mouvement du 23 Mars) progresseGoma, Saké tombée – et bientôt peut-être Bukavu , qui sait. Le M23 est responsable des crimes de guerres à grande échelle,  mais malheureusement leurs adversaires, pour le dire diplomatiquement, ne sont pas des enfants de chœur. Il est intéressant de noter que dans la version anglaise de l’article Wikipédia sur le M.23 le rapport (francophone) « RD Congo : Les rebelles du M23 commettent des crimes de guerre » de Human Rights Watch n’est pas mentionné. La Guerre du Kivu, le conflit le plus meurtrier depuis la fin de la seconde guerre mondiale, semble une fois de plus  s’éveiller comme un vieux volcan sans que nous en prenions note. La région des grands lacs semble une fois de plus être un pays où la mort et la violence gratuite ont encore un bel avenir devant eux. Mais croire que le sang qui a coulé à flot dans la région des grands lacs, qui coule encore dans cette région ne nous regarde pas est une erreur !

Le téléphone mobile, le Smartphone que nous utilisons tous les jours, cet outil devenu si indispensable dans notre vie – contient du Coltan  et dans la plupart des cas ce minerai rare (il est presque indispensable pour la hardware supportant notre vie virtuelle) provient de la région des grands lacs, du Kivu. Le trafic du Coltan, n’est certes pas la seule cause des interminables violences à l’est de la RDC,  mais une des questions clefs géopolitiques pour comprendre un peu ce qui se passe  là- bas, loin de nos yeux, est le contrôle du trafic de ce minerai rare et indispensable pour la fabrication des « mobiles ». Le téléphone mobile, le Smartphone,  ce petit outil, qui est devenu si indispensable dans notre quotidien contemporain, dans ce petit outil il y a pour ainsi dire le sang du Kivu qui coule. Il y a deux ans, il y avait même un film documentaire danois intitulé « Blood in the Mobile » (voir ici la critique du Guardian : a shocking connection – film makers uncovers blood in the mobile) qui avait essayé de sensibiliser le grand public sur ces liens « inconnus » entre l’Est de la RDC et le Mobile que nous tenons dans nos mains. Le conflit et les conflits du Kivu se réveillent comme un vieux volcan, annoncent une énième guerre sanglante… et les capitales occidentales, une grande partie des medias internationaux  semblent préférer imiter la Monusco, bien fermer les yeux, ne  rien voir et ne rien entendre!

Christophe Neff, le 25.11.2012

Ein Kommentar zu „Blognotice 25.11.2012: la 47ème semaine – une semaine des petits et grands conflits géopolitiques

  1. Avec les „Printemps Arabes“, une nouvelle dictature, celle des Ayatolahs, remplace celle du pouvoir personnel. Je ne suis pas sûr que le peuple qui était dans la rue, va y trouver un meilleur environnement politique.
    Dans dix jours, je vais survoler l’Afrique, je me rends en Namibie et au ZAR (Afrique du Sud). C’est un voyage de nuit et le survol de pays où l’on ne souhaite pas vraiment faire escale. C’est assez triste.
    Pour la Syrie, Assad finira par tomber, ce sont donc des victimes inutiles qui de part et d’autre, sont tués.

    Liken

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google Foto

Du kommentierst mit Deinem Google-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s