Blognotice 1.7.2011 – l‘Allemagne vote le „Ausstieg“

Le jeudi 30 Juin 2011 fut une véritable journée historique en Allemagne. Le Bundestag vota « le Ausstieg » la sortie du nucléaire. 513 parlementaires de la CDU, de la FDP, de la SPD et des verts ont voté pour le Ausstieg, – 79 parlementaires – surtout issus de la Linke ont voté contre – et 8 parlementaires se sont abstenus.  Le chef de file de l’opposition social-démocrate (SPD), Sigmar Gabriel, en salue ce jour „historique“, tout en égratignant le gouvernement d’Angela Merkel : „Nous soutenons cette décision par conviction, vous seulement par opportunisme » a bien raison, car il faut le rappeler qu’il y a à peine quelques mois le gouverment Merkel  avait aboli la sortie du nucléaire (Ausstieg aus dem Ausstieg) voté par le premier Gouvernement Schröder en 2002.  La sortie du nucléaire allemand, le virage à 90% du gouvernement  Merkel,  c’était déjà prévisible quelques jours après la catastrophe de Fukushima, je l’avais déjà écrit dans la Blognotice du 14.3.2011. La sortie du nucléaire de l’Allemagne comme le premier Ministerpräsident vert Winfried Kretschmann en Bade-Würtemberg sont en première ligne dûs aux retombées politiques de la catastrophe de Fukushima en Allemagne.  Cette catastrophe a provoqué un véritable raz-marée politique en Allemagne, car les images venant du Japon meurtri ont touché profondément l’Allemagne.  L’ ampleur de cette blessure qu’une grande partie de l’Allemagne a ressentie  en voyant les conséquences du tsunami meurtrier au Japon est à l’origine du petit livret de Daniel de Roulet « Tu n’as rien vu à Fukushima » (voir le petit résumé dans le Blog de TKT et la critique détaillée de Pierre Assouline « Fukushima mon amour »)  qui vient d’être traduit en Allemand (traduction: Maria Hoffmann-Dartevelle) sous le titre « Fukushima mon amour. Brief an eine japanische Freundin  » (ce qui est la traduction littérale du titre de la critique du livre dans la république de livres.), quelques semaines après sa parution en France. Qu’un livre français soit aussi rapidement traduit en Allemand après sa première parution n’est vraiment pas coutume – si je ne me trompe , « indignez vous » de Stéphane Hessel ne fut pas traduit en allemand dans le même délai court que « Tu n’as rien vu à Fukushima ».  Le Fallout politique de la catastrophe nucléaire de Fukushima a profondément bouleversé, touché l’Allemagne, est -ce pour cela que le Bundestag a voté la sortie du nucléaire le jeudi 30 juin2011. Apparemment ce « fallout politique » de la catastrophe de Fukushima s’est arrêté juste au-dessus du Rhin, – comme jadis durant l’accident de Tchernobyl il y a juste 25 ans – car un veritable débat politique sur la sortie du nucléaire de la France  ne semble pas être à l’ordre du jour en France.

 

Livres cités

De Roulet, Daniel (2011): Fukushima mon amour. Brief an eine japanische Freundin. Hoffmann und Campe, Hamburg, ISBN 978-3-455-40352-7 (Übersetzung: Hoffmann-Dartevelle, Maria)

De Roulet, Daniel (2011): Tu n’as rien vu à Fukushima. Paris. Buchet & Castell. ISBN 978-2-283-02528-4

Christophe Neff, Grünstadt le 1.7.2011

2 Kommentare zu „Blognotice 1.7.2011 – l‘Allemagne vote le „Ausstieg“

  1. Bonjour Christophe Neff,
    j’ai rencontré ce matin un banquier, de Zürich, qui travaille dans une banque japonaise. D’après lui, et je le crois volontiers, les Japonais acceptent de revoir leur niveau de vie, à la baisse. Les bureaux dans la capitale ferment en fin d’après-midi, et pratiquement personne ne reste plus pour travailler, jusqu’à deux heures du matin. À 23 heures 30 les lumières de la ville s’éteignent, la vision depuis le Hyatt (comme dans le film Lost in Translation) perd de sa fascination une demie-heure, avant minuit. En voyage en 2009 à Tokyo, en traversant Shinjuku, il m’avait semblé fou, cette dépense de lumières. Les Japonais sont disciplinés, je ne crois pas que les Européens le soient autant, même pas les Allemands.
    La droite allemande a enfin comprit les dangers du nucléaire, mieux vaut tard que jamais, le ministre Sigmar Gabriel a fait un discours à la française: Haro sur le CDU!
    Si le Dr. Philipp Rösler était dans un autre parti, il aurait une chance un jour de devenir Kanzler.
    Berne compte prendre la même décision que Berlin, sortie du nucléaire promise.

    Liken

  2. „Japon meurtrier“: n’y aurait il pas une erreur de frappe?

    sortir du tout nucléaire, il ne faut pas hésiter. Pour autant, par quoi les allemands vont ils remplacer ce nucléaire? Les énergies renouvellables seront longues à mettre en place et ne seront pas prêtes à temps. Le charbon très certainement, la lignite, entre autre, très polluante… Donc les émissions de gas a effet de serre ont encore de beaux jours devant eux et la conférence de Durban n’aboutira à rien, comme celle avant elle de Copenhague. Sans que cela d’ailleurs n’est un rapport direct avec la décision allemande, sauf que mme Merkel sera sans doute moins accomodante sur la baisse des émissions de ces fameux gaz…

    Liken

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google Foto

Du kommentierst mit Deinem Google-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s