Blognotice 14.3.2011

Le Japon se trouve devant sa plus grave crise en 65 ans, depuis la Seconde Guerre mondiale – tremblement de terre d’une extrême violence, tsunami, accidents nucléaires, éruptions volcanique – un vrai scenario apocalyptique. Cette crise va sûrement avoir des conséquences au niveau mondial. Les premières conséquences politiques se font déjà ressentir en Allemagne où le gouvernement de Merkel est confronté à une résurgence de la discussion sur l’avenir du nucléaire en Allemagne – le SPON écrit « Merkel fürchtet den Atomkrach (Merkel a peur de la dispute sur le nucléaire) » – et le nouveau Spiegel 11/2011 est titré « Das Ende des Atomzeitalters – Fukushima 12. März 2011, 15.36 Uhr (La fin de l’ère nucléaire – Fukushima 12. Mars 2011, 15.36) ». En France, pendant que la chancelière Merkel est obligée de promettre de nouveaux examens de sécurité des centrales nucléaires en Allemagne – le gouvernement français se veut rassurant – et une vraie discussion sur la sûreté des centrales françaises n’est pas en vue. Cela rappelle étrangement le nuage de Tchernobyl s’arrêtant juste au dessus de la frontière franco-allemande. Les ondes de choc d’un séisme semblable au séisme historique de Bale de 1356 ayant son potentiel épicentre quelque part entre Schliengen et Bad Krozingen s’arrêteraient toutes naturellement sur les rives du Rhin – et Fessenheim ne serait nullement en danger. Tout cela est un peu l’histoire du nuage de Tchernobyl avec 25 ans de retard.

Une des conséquences de la catastrophe naturelle qui a mis une partie du japon dans un état d’après guerre est que le monde et surtout les medias se penchent sur la situation au Japon  et délaissent le « printemps arabe » –  Kadhafi pourra prendre tout son temps sans ce soucier trop de l’opinion publique mondiale pour noyer la révolte dans le sang. Comme je le craignais dans la Blognotice 12.2.2011 , le printemps arabe :le début d’un printemps démocratique en Libye pourrait trouver la même fin tragique que le Vormärz allemand ou la révolution de mars 1848/49 dans la confédération germanique. Malheureusement cela semble se produire en Libye en ce moment.

Christophe Neff, Grünstadt le 14.3.2011

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google Foto

Du kommentierst mit Deinem Google-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s