Blognotice 6.4.2011

Jolies couleurs de printemps dans le palatinat. Les cerisiers en fleurs, les mirabelliers en fleurs, les pruniers en fleurs – tout cela rappelle un peu un pays de vergers et de jardins en fleur. Belles journées de printemps, avec déjà des journées pleines de soleil, qui nous apportent un premier goût d’été. Le dernier week-end les thermomètres dans le Linage avoisinaient le 25 C.

Mais le printemps n’est pas pour tout le monde.  Durant ces jours- ci je pensais  beaucoup au centre de la Béthanie à Man ou j’ai passé une partie du printemps 1990. Man qui se situe  au nord de Duékoué, où entre le 27 et 29 mars un nouveau massacre vient de se produire.  Un massacre de plus, dans cette sinistre guerre civile qui ravage la Côte d‘ Ivoire déjà depuis trop longtemps – et  malheureusement ce scénario de massacre était prévisible ; moi-même je le  craignais dans mes billets du 4.12.2010 & 5.12.2010 Dans la presse on parle de crise post- électorale – mais cette crise post- électorale a tous les ingrédients d’une guerre civile. Que se passe-t-il vraiment à Cocody ? Naturellement vu depuis les verges fleuris du palatinat on n’est qu‘ un  impuissant observateur – et on espère que tout cela trouvera  enfin sa fin,  que la Cote d‘ Ivoire puisse simplement trouver sa paix et  qu’Abidjan puisse redevenir la perle de l’Afrique occidentale comme jadis quand je l’aie connue.  Comparé à d’autres tristes événements en Afrique, particulièrement en Afrique francophone, la presse allemande couvre assez bien l’événement  – la crise jadis post électorale que je considère comme une vraie guerre civile , même la Rheinpfalz nous en parle presque tous les jours. Je ne sais pas pourquoi cet intérêt médiatique pour les événements en Côte d‘ Ivoire ; car un massacre de plus ou de moins dans la région des grands lacs dans le Kongo-Kinshasa  ici n’intéresse guère  grand monde en Allemagne (à voir  aussi ma note en souvenir de Makombo    ). Peut être est- ce la peur de voir le prix du cacao grimper, car l’Allemagne est un gros consommateur de chocolat au lait, qui explique l’intérêt médiatique pour la crise actuelle en Côte d‘ Ivoire . A signaler l’analyse « Frankreichs Einsatz in der Elfenbeinküste: Freiheit, Gleichheit, Profit“ de Stefan Simons du Spiegel – elle vaut certainement la lecture.

Loin de Cocody dans les verges fleuris du palatinat je ferme les yeux et espère que la Côte d‘ Ivoire pourra bientôt retrouver sa paix et sa liberté  et se reconstruire un meilleur  avenir. Mais à vrai dire, je ne me fais pas beaucoup d’illusions.

Christophe Neff, Grünstadt le 6.4.2011

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google Foto

Du kommentierst mit Deinem Google-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s