Un petit détail historique erroné dans le livre « je vous promets de revenir » (Dominique Missika)

Est -il important pour une historienne de connaître les détails historiques ?

Je viens de lire le livre « Je vous promets de revenir » de Dominique Missika – livre qui traite l’histoire d’amour qui liait Léon Blum à Jeanne Reichenbach entre 1940 et 1950. Dans la république des livres nous trouvons sous le titre « Quand Léon Blum était un otage de marque » une très belle critique du livre à la quelle je renvoie. Presque rien à rajouter – sauf un petit détail. En page 248 du livre de Missika nous lisons :« Acculée, l’Allemagne hitlérienne l’est. L’armée rouge a atteint la Vistule le 28 juillet, le ghetto de Varsovie s’est soulevé le 1er août, l’armée de Lattre a débarqué en Provence le 15 août 1944, Paris a été libéré le 26 août, les Alliés avancent vers la frontière allemande. » Non, Madame Missika vous vous trompez, en fait beaucoup de gens confondent les événements ,mais je pense qu’une historienne ne devrait pas se tromper dans ces « petits détails » – de l’histoire – le Soulèvement du ghetto de Varsovie eut lieu du 19 avril 1943 au 16 mai 1943 ,soulèvement dirigé par Mordechaj Anielewicz et Marek Edelman (comme par hasard, nous trouvons aujourd’hui/hier une interview avec Marek Edelman dans la Zeit ). Marek Edelmann, dernier commandant du Soulèvement du ghetto de Varsovie, participa aussi après à l’insurrection de Varsovie qui dura du 1er août au 2 octobre 1944. Un petit détail d‘ histoire polonaise et européenne que beaucoup de gens malheureusement confondent ; dans un essai de Pawel Machcewicz « Die andere Erinnerung an 1939 » nous lisons que le président allemand Roman Herzog fit la même erreur que Missika en 1994. Une petite erreur qui nous montre à quel point l’oubli a déjà commencé à nous brouiller la mémoire. Le 1er septembre 1939 – il y a juste 70 ans – l’Allemagne nazie attaqua la Pologne – Marek Edelman dans l’interview du Zeit citée en haut se souvient.

Revenons sur le livre de Dominique Missika « je vous promets de revenir » – un livre dont je recommanderai à 100% la lecture, – si il y avait une réédition on pourrait suggérer à l’auteure de corriger les petit détails sur l‘ insurrection de Varsovie. Et en fin de compte – pourquoi ne pas traduire le livre en allemand ? Toute cette histoire d’amour ,qui lia Léon Blum et Jeanne Reichenbach est étrangement liée à l’histoire allemande.

Sources:

Missika, D. (2009): Je vous promets de revenir – 1940- 1945, le dernier combat de Léon Blum. Paris, Robert Laffont, ISBN 978-2-221-10945-8.

Christophe Neff, Grünstadt le 28.8.2009

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google Foto

Du kommentierst mit Deinem Google-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s