Berlin en parle – ne parle plus

Berlin en parle , « ne parle plus – mais se met à gazouiller ». Quelle belle langue, la langue française, gazouiller : quel beau verbe !

Ceci me rappelle mon enfance, quand j’écoutais Pierre et le Loup raconté par Gérard Philipe.

« Et maintenant voici l’histoire.

Un beau matin Petit Pierre ouvrit la porte du jardin et s’en alla dans les grands prés verts. Sur la haute branche d’un grand arbre, était perché un petit oiseau, ami de Pierre.

« Tout est calme ici » gazouillait-il gaiement. »

Le disque vinyle a disparu depuis longtemps, mais il y a presque dix ans j’ai acheté le CD pour que mes enfants n’oublient pas trop leur héritage francophone et en même temps pour qu´ils puissent un peu découvrir le monde de la musique et des instruments. Et en écrivant ces lignes j’écoute le conte musical pour les enfants, raconté par Gérard Philipe, joué par Orchestre Symphonique de l’U.R.S.S. sous la direction de Guennadi Rojdestvenski .

pierre-et-le-loup.1252651531.JPG

Non, le blog paysage ne commencera pas à gazouiller, il parle encore, mais à un rythme beaucoup moins soutenu que durant les mois et les semaines de la période de convalescence. Apparemment tenir un blog n’est pas si facile pour l’Europe qui se lève tôt, travaille et élève des enfants !

Depuis mon dernier billet – la Berta rouge – quelques choses ont changé en Allemagne – les résultats de élections régionales avait un peu rallumé la campagne électorale , avec un petit avantage psychologique pour la SPD.

Mais le „Tanklastzug- Angriff “ (voire aussi: trente civils tués dans un raid de l’Otan en Afghanistan debut septembre ) en Afghanistan a obligé les acteurs de la grande coalition à se rassembler et depuis on a bien l’impression que le « Wahlkampf » a presque disparu.

Notons que, comme j’ai plutôt le cœur a gauche, j‘ ai participé la semaine dernière à une réunion du SPD « Grünstadt » – Quelle déception – cet Ortsverein semble avoir un vrai problème de démocratie interne, un état de délabrement de la démocratie interne qui ressemble beaucoup au PS français , perte du sens des réalités etc. Ce qui dans le cas de la SPD Grünstadt prend son maximum dans l‘ analyse des dirigeants locaux du parti , selon laquelle une grand partie de l‘ échec des derniers résultats communales serait due à la Leininger Nachlese dans la Unterhaardter Rundschau – et à un certain „Christophe Neff “ ,qui osa il y presque un an critiquer publiquement certain comportement de la direction locale du SPD à Grünstadt . Cette critique publique fut naturellement reprise par la presse locale et régionale ,ceci bien étant bien le droit et même le rôle d’une presse libre et démocratique. En ce qui concerne le P.S. français ou la branche locale du SPD à Grünstadt ,la gauche, la social-démocratie a besoin d’une démocratie interne sans faille sans quoi l’avenir s’annoncera vraiment sombre.

Christophe Neff, Grünstadt le 11.9.2009

P.S. : Pour les lecteurs lisant l’allemand – dans la Zeit du 3. Septembre on y trouve un article intéressant „Krieg dem Kriege “ sur Jean Jaurès.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google Foto

Du kommentierst mit Deinem Google-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s